Les bonnes pratiques securite dans un entrepot

Les bonnes pratiques securite dans un entrepot

Au sein d’une société qui dispose d’un entrepôt pour stocker sa marchandise, que l’on soit le chef d’entreprise ou un responsable de la production, il est essentiel de promouvoir les bonnes pratiques de sécurité dans ses locaux. La loi impose effectivement plusieurs règles obligatoires ou facultatives, qui sont à respecter scrupuleusement. Dans cet article, nous allons voir ce qu’il en est : cela peut être utile notamment par un jeune entrepreneur, désireux de se lancer dans la production d’un article innovant pour les consommateurs ou un jeune désireux de travailler en entrepôt.

 

La traçabilité des matières entreposées

Commençons par ce que l’on appelle le registre des matières. Il s’agit de pouvoir, en un coup d’œil, consulter ce qui est actuellement en stockage dans l’entrepôt. Dans ce carnet, qui peut être également numérisé, il faut faire apparaître trois informations : les spécificités puis la nature de ce que l’on stocke, où sont entreposés ces produits, puis enfin quels sont les risques encourus à leur stockage ou leur manipulation. Sur ce dernier point, on peut évoquer des mesures de sécurité afin que personne ne se blesse lors des manipulations : un feuillard acier pour professionnel, par exemple, sera utile pour le cerclage de lourdes charges. Dans tous les cas, pour en revenir au registre, il se doit d’être mis à jour dès qu’un nouvel article arrive en entrepôt. C’est la cartographie fidèle de ce que l’on possède.

 

Savoir organiser l’espace intelligemment

Au-delà des différentes normes nécessaires pour créer un entrepôt, il est important de pouvoir l’organiser avec toute la rationalité nécessaire. On pourrait même avancer la nécessité, avant construction ou avant une restructuration des lieux, de faire réaliser en 3D cet endroit afin de réfléchir à la disposition de chaque élément. Quoi qu’il en soit, il faut retenir principalement que la sécurité est une responsabilité qui incombe avant tout à l’exploitant. Il se doit d’organiser ou de planifier toutes les vérifications nécessaires pour la bonne tenue du règlement et l’utilisation de la logique et du bon sens dans la gestion de l’espace.

 

Les principaux critères de sécurité

Selon ce que l’on stocke, les règles de sécurité peuvent être sensiblement différentes. En tout cas, la loi précise qu’il y a un règlement de base et commun à tous les entrepôts professionnels. Nous allons présenter celles qui sont les plus importantes et on peut dire que si elles sont toutes remplies, il y a de fortes chances de passer avec succès tout processus de validation et de vérification des règles de sécurité.

  • Le sol doit être étanche, afin d’éviter tout risque de pollution, surtout en cas de manipulation de produits dangereux.
  • Le chauffage se doit d’être isolé du reste des lieux, dans un local propre si possible.
  • Les issues de secours doivent être rapprochées à une cinquantaine de mètres au moins les unes des autres.
  • La qualité de l’air se doit d’être bonne, avec une ventilation efficace, sachant que l’évacuation doit se faire loin des habitations.
  • Pouvoir traiter les eaux sales et usées à cause de sa propre activité industrielle.
  • Éloigner tout risque d’incendie, avec des éclairages de l’entrepôt solidement protégés.