Calculer la TVA que votre societe va payer

Calculer la TVA que votre societe va payer

La TVA est l’acronyme de la Taxe sur la Valeur Ajoutée, c’est la source de recette de l’État, et logiquement, toutes les dépenses internes effectuées par l’etat devront être compensées par ce paiement de TVA que chaque citoyen et entité professionnels doivent payer.

Comment définir la TVA d’une entreprise ?

Pour les entreprises, il est convenu dans leur contrat de registre fiscal qu’un impôt de 20 % sera versé sur son chiffre d’affaires. Cette déclaration doit se faire chaque année auprès de la perception fiscale de la région où est siégé son entreprise à chaque fin d’exercice. La tva s’applique donc à tous les biens et services vendus à des fins de consommation dans le pays. Toutes les prestations ainsi que les services offerts dans le public, à chaque étape de la production, jusqu’à la distribution, doivent payer cette somme de 20 % sur leur revenu.

Pour que l’entreprise puisse effectuer sa déclaration fiscale annuellement, chaque vente effectuée doit être suivie par une facture. Cette facture ne sera pas valide sans l’entête de la société avec son logo et ses coordonnées professionnelles et fiscales. Puis, la référence et le nom de la marchandise doivent être mentionnés, le prix unitaire et le nombre. Tout en bas, le prix total est mentionné HT ou Hors Taxe. Puis, on ajoute les 20 % de la TVA sur ce prix HT et l’on a le prix TTC ou Taxes Toutes Comprises, la somme que le client va payer. À la fin de l’année, l’équipe de la comptabilité va réunir toutes les factures de vente de l’entreprise et va transcrire la TVA mentionnée, et c’est la totalité de cette somme que la société va payer. D’un autre côté, cette même entreprise paye également de la TVA pour ses dépenses, à ses fournisseurs par exemple.

Comment se passe la TVA déductible ?

La tva déductible est celle que l’entreprise présente sur ses acomptes de dépenses, et le calcul est très simple. Si l’entreprise a collecté un montant considérable sur sa tva collectée par sa vente que la TVA déductible par ses dépenses, cette entreprise va payer la différence au fisc. Si c’est le contraire, donc l’entreprise a payé plus d’argent sur son taux tva sur ses ventes, c’est le fisc qui le rembourse, ce qui équivaut à un crédit tva.

Il est possible qu’une grande société présente des mouvements en abondance sur une seule exercice, dans ce cas, mieux vaut limiter sa taxe en choisissant un régime fiscal plus convenable. À noter que les services fiscaux d’une entreprise doivent être choisis au cours de la création de celle-ci. Cette étiquette fiscale peut changer selon le développement de l’entreprise, mais cela doit se faire après la déclaration tva et avant l’exécution du prochain exercice, et non au milieu. L’entreprise peut avoir son comptable pour gérer la trésorerie de tous les jours, mais pour cette déclaration fiscale, un livret comptable doit être dressé et la déclaration sera établie par un expert-comptable.

Sachez que le paiement de cette TVA peut se faire en ligne, mais n’oubliez pas de bien mémoriser votre ticket de paiement en cas de contrôle qui peut s’effectuer en surprise. Vous pouvez aussi demander à une société privée de s’occuper de cette déclaration fiscale, bien évidemment, leur honoraire est un peu lourd, mais c’est fiable.